Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Honneur et Patrie

Honneur et Patrie

541 975 - Ce blog est dédié aux Troupes AéroPortées d'hier et aujourd'hui (et pas que) et par St Michel, vive les Paras !


Grégory Baudouin, Honneur et Patrie : « pour nos enfants ».

Publié par Honneur et Patrie sur 17 Mai 2013, 16:07pm

« On ne peut pas mettre un détecteur de métaux dans tous les établissements de France » disait le Ministre de l’Intérieur Valls ce matin chez Bourdin and Co, tout en ajoutant que « cela existe dans d’autres pays ». Il voulait bien sûr parler des États-Unis.

 

 

Comme la santé, la vie de nos têtards a un coût mais elle n’a pas de prix. Cette fois-ci, le désespéré a pénétré dans un établissement scolaire et a retourné son arme contre lui. Qui dit qu’un jour un homme, comme à Colombine, qu’un islamiste comme en Russie, qu’un militant d’extrême-droite comme en Norvège, ne pénétrera pas dans une école et ne retournera pas son arme contre nos enfants ? Le précédent Merha, qui a abattu deux des enfants de la République, devrait faire réfléchir. Comme nos centrales nucléaires, nos écoles sont censées être des sanctuaires. Elles devraient être inviolables, et pourtant.

 

 

Et pourtant des militants extrémistes écolos à la solde de quelques organisations internationales ont survolé nos centrales. Preuve d’une défaillance dans notre sécurité. Qu’est-ce qui empêchera qu’un fou, prenant exemple, refasse le même survol mais cette fois équipé d’une ou plusieurs grenades voire d’un obus ? Il est si facile aujourd’hui de s’acheter une Kalash pour 250€ sur le net ; on doit bien pouvoir trouver quelques autres armes de guerre, y compris des explosifs.

 

 

On a bien vu aussi une vidéo sur le net faire le buzz « comment construire son arme en 3D avec une imprimante ». Il a fallu un certain temps avant que celle-ci ne soit retirée, mais rien ne meurt sur le net. Ce qui est diffusé sur le net peut être supprimé ou enfoncé dans les méandres du référencement, mais tout ou tard des esprits bien intentionnés pourront chercher et faire ressurgir l’objet recherché. Quand bien même elle aura été supprimée, elle ressuscitera toujours via des copies.

 

 

Comme en matière de sécurité. On a beau mettre hors d’état de nuire un criminel, un terroriste, telle une hydre, d’autres têtes ressurgiront. Pâles copies de l’original, elles seront encore plus violentes, encore plus décérébrées afin de répandre plus de sang, plus de violence, plus de haine, plus de peur.

 

 

Mais une question me vient à l’esprit : qui n’est pas prêt à débourser un centime d’euro pour la sécurité de ses enfants ? Alors on attend quoi ? …

 

 

 

 

2013.05.17 « pour nos enfants ».

 

« On ne peut pas mettre un détecteur de métaux dans tous les établissements de France » disait le Ministre de l’Intérieur Valls ce matin chez Bourdin and Co, tout en ajoutant que « cela existe dans d’autres pays ». Il voulait bien sûr parler des États-Unis.

 

Comme la santé, la vie de nos têtards a un coût mais elle n’a pas de prix. Cette fois-ci, le désespéré a pénétré dans un établissement scolaire et a retourné son arme contre lui. Qui dit qu’un jour un homme, comme à Colombine, qu’un islamiste comme en Russie, qu’un militant d’extrême-droite comme en Norvège, ne pénétrera pas dans une école et ne retournera pas son arme contre nos enfants ? Le précédent Merha, qui a abattu deux des enfants de la République, devrait faire réfléchir. Comme nos centrales nucléaires, nos écoles sont censées être des sanctuaires. Elles devraient être inviolables, et pourtant.

 

Et pourtant des militants extrémistes écolos à la solde de quelques organisations internationales ont survolé nos centrales. Preuve d’une défaillance dans notre sécurité. Qu’est-ce qui empêchera qu’un fou, prenant exemple, refasse le même survol mais cette fois équipé d’une ou plusieurs grenades voire d’un obus ? Il est si facile aujourd’hui de s’acheter une Kalash pour 250€ sur le net ; on doit bien pouvoir trouver quelques autres armes de guerre, y compris des explosifs.

 

On a bien vu aussi une vidéo sur le net faire le buzz « comment construire son arme en 3D avec une imprimante ». Il a fallu un certain temps avant que celle-ci ne soit retirée, mais rien ne meurt sur le net. Ce qui est diffusé sur le net peut être supprimé ou enfoncé dans les méandres du référencement, mais tout ou tard des esprits bien intentionnés pourront chercher et faire ressurgir l’objet recherché. Quand bien même elle aura été supprimée, elle ressuscitera toujours via des copies.

 

Comme en matière de sécurité. On a beau mettre hors d’état de nuire un criminel, un terroriste, telle une hydre, d’autres têtes ressurgiront. Pâles copies de l’original, elles seront encore plus violentes, encore plus décérébrées afin de répandre plus de sang, plus de violence, plus de haine, plus de peur.

 

Mais une question me vient à l’esprit : qui n’est pas prêt à débourser un centime d’euro pour la sécurité de ses enfants ? Alors on attend quoi ? …

 

 

Grégory Baudouin, Honneur et Patrie : « pour nos enfants ».
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents